Bruyères d’hiver : de la couleur jusqu’au printemps

Posté dans Les arbres et les arbustes le 17 novembre 2009 par Agathe | Aucun commentaire

bruyereSi pour certaines plantes, l’hiver est synonyme de mise en sommeil, il n’en est pas de même pour la bruyère Erica carnea, très rustique au gel, qui non seulement ne craint pas les frimas mais en plus vous offrira son tapis coloré. La meilleure période de plantation étant l’automne, c’est maintenant qu’il faut s’en occuper.

En effet, si les bruyères sont des plantes coutumières de nos paysages et si leurs floraisons se succèdent au fil des saisons, Erica carnea, originaire des Alpes, vous donnera de décembre à avril un joli tapis rose, rouge ou blanc selon la variété.

Bruyère Erica carnea : idéale aussi en pot ou en bac
Cette bruyère rustique, haute d’une vingtaine de centimètres fleurit en grappe jusqu’au printemps. Son feuillage est vert, voire jaune d’or et ses fleurs ont d’infinies nuances ce qui la rend attrayante, surtout au cœur de l’hiver. De plus, sa croissance étant relativement lente, vous pourrez l’utiliser en bac ou en pot et en profiter longtemps.
En fonction de votre espace et de votre sol, même argileux ou calcaire, enrichissez-le de tourbe ou de terreau. Evitez le plein soleil, comme toutes les bruyères, Erica carnea apprécie plutôt une ambiance humide et une exposition semi-ombragée. Plantez-les en touffes assez importantes pour obtenir un effet de masse et n’hésitez pas à les associer en toute complicité avec des cyclamens ou des vivaces comme les asters ou les graminées.
Non gélive, notre bruyère d’hiver est une bonne solution pour disposer d’un agrément coloré à l’entrée de l’hiver et pendant ces longs mois où la végétation est au repos.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Les professionnels des fleurs et des jardins