Turbulences et trous d'air en avion : qu'est-ce que c'est ?

Le trajet en avion n'est pas toujours calme et sans problème. Il l'est moins d’autant plus que l’avion peut traverser souvent des zones de turbulence qui laissent au passager l'impression d’être projeté en chute libre. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir ce que c’est que les turbulences et trou d’air que vous rencontrez en avion.

Comprendre les phénomènes de turbulence et de trou d'air qui surviennent en avion

Lors de votre trajet, il arrive souvent des moments où vous expérimentez des secousses brusques. Ce qu'il faut savoir, c’est que le phénomène dépend des trous d’air ainsi que des zones de turbulences qui ne renvoient cependant pas aux mêmes notions.

  • Un trou d’air

C’est un phénomène physique qui engendre une chute brève. Il résulte d’une variation inattendue des vents, de l’ascendant au descendant et du descendant à l’ascendant. Dans les deux cas, le principe de vol de l’avion est mis à mal un court instant durant avant de se réadapter. Vous ne courez aucun risque si vous mettez vos ceintures de sécurité.

  • Une zone de turbulence

Au-delà du phénomène physique des trous d'air, la zone de turbulence, elle, renvoie à un espace aérien où les variations météo sont instables et élevées. Elles affectent de fait le trajet de l’avion qui est pris en saucisse entre un vol normal et une chute. Comme dans le cas des trous d'air, la consigne reste la même, mettre la ceinture de sécurité. Ajoutez si possible votre casque pour évacuer le stress.

Il y a davantage à apprendre sur ces phénomènes. Il suffit d’aller ici. Vous comprendriez à l’occasion qu'ils peuvent être évités.

Éviter les zones de turbulence et les trous d'air

Les trous d’air sont imprévisibles. Il est donc quasiment impossible de le détecter. Par contre, avec un peu plus de données météorologiques et des conditions de vol en plein jour, il est possible de prévenir les zones de turbulence. Les consignes de vol sont d’ailleurs précises en la matière, puisqu’elles indiquent aux pilotes de contourner ces zones de turbulence. Alors, prenez un grand souffle et rassurez-vous. Seule l’absence d’alternative peut vous faire traverser une zone de turbulence.